L’objectif du développement du sport, fixé par l’ASAE est que chaque licencié puisse pratiquer une activité sportive en fonction de ses choix et de ses capacités que ce soit dans le cadre d’une pratique de loisirs ou de compétitions.

« Grâce au sport, les jeunes et les adultes, améliorent leurs conditions physiques, leurs aptitudes intellectuelles et professionnelles. Ils développent leur résistance physique et leur aisance corporelle, acquièrent une plus grande habileté gestuelle. Ainsi, ils augmentent leur chance d’intégration sociale. »

En effet les personnes en situation de handicap mental sont plus souvent que la population « ordinaire » en situation de sédentarité, ce qui les placent dans une situation à risque (perte de moyens physiques, trouble cardio-vasculaires, surpoids obésité, perte d’autonomie plus précoce…) 

La pratique des activités physiques et sportives adaptées doit donc trouver une place incontournable dans les projets d’établissement au même titre que toutes les actions éducatives, thérapeutiques et pédagogiques.

Le développement du sport passe par la coopération avec les clubs sportifs ordinaires, que se soit pour l’organisation de manifestation ou le partenariat dans les projets sportifs des établissements